Préparation voyage au Japon - Le pocket wifi



Les deux premières fois où je suis partie au Japon je n'avais pas de pocket wifi. En 2009 les smartphones était encore loin d'être répandus (enfin clairement je n'avais pas le budget), j'avais bien préparé le voyage à l'avance et j'avais sur place un EeePC (si souvenez-vous !) que je connectais au wifi des guesthouses (ou parfois au wifi gratuit) quand il y en avait besoin.

La deuxième fois c'était en 2013 j'étais partie avec ma copine Aku qui avait passé 4 ans au Japon. Donc autant dire que si c'est moi qui avais décidé du programme, c'est elle qui avait géré la logistique sur place et moi je suivais docilement.

Puis arrive mon voyage de 2017 et là, la donne change. Je décide de partir 6 semaines seule en voyage à travers tout le Japon. L'idée d'être constamment connectée à Internet devient très séduisante. N'ayant pas à l'époque de téléphone désimlocké, je décide d'opter pour un pocket wifi pour des questions de facilité.

En 2018 je décide de renouveler l'expérience en partenariat avec Keikaku.

Un pocket wifi c'est quoi ?


Un pocket wifi est un petit boîtier électronique qui va se transformer en borne wifi. Quand vous l'avez avec vous, vous avez droit un canal wifi personnel, sécurisé et haut débit.
Donc plutôt très pratique car il vous permet d'être constamment connecté à Internet.

 Comment je l'utilise ?


Sur un pocket wifi vous pouvez connecter plusieurs appareils. Par exemple en novembre dernier, Chacha et moi avions nos deux smartphones connectés sur le pocket wifi. J'avais aussi la tablette que ma "colloc" m'avait prêtée, ainsi que mon ordinateur portable qui me sert pour le travail.



Je sais très bien qu'il est possible de faire sans. Mais quand on a goûté au confort d'être constamment connecté à internet on a vraiment du mal à s'en passer, surtout quand on est en voyage.

La première utilisation que je fais du pocket wifi est surtout de m'aider pour les transports, grâce à lui j'ai constamment accès à l'application Japan official travel app et je peux constamment savoir quel est le prochain train ou bus que je dois prendre pour me rendre à ma destination suivante.

De même lorsque j'ai fini une visite plus tôt je peux regarder s'il y a des choses à faire dans le coin. Par exemple, lorsque j'étais dans la préfecture de Miyagi je suis rentrée bien plus tôt dans la ville de Sendai où je passais la nuit. Dans le train j'ai pu regarder les lieux touristiques sur Sendai et j'ai finalement visité le temple Zuihōden que je n'avais absolument pas prévu.

Il me permet aussi de trouver des restaurants autour de moi ainsi que des magasins (100 yens shop, konbini, sento...), de plus facilement m'orienter grâce au wifi et au GPS.

J'ai, si besoin, accès à google trad, ça permet de traduire certains des panneaux ou menus, entièrement en japonais.


Je l'utilise également énormément pour faire des stories sur instagram (un peu trop il paraît...) ou pour rester actif sur les réseaux sociaux. C'est grâce à ça que vous avez eu les super aventures palpitante de Suutsu-chan, ma valise rose.


Ainsi que pour contacter ma famille, pour certaines raisons je devais être facilement joignable par Skype à tout moment de la journée. Pareil pour les amis sur place via Line par exemple.



Je devenais finalement tellement habituée à avoir du wifi en permanence, qu'il m'est souvent arrivé de mettre le pocket wifi à charger une fois arrivé à l'auberge de jeunesse et de repartir directement dans le quartier en oubliant de le prendre avec moi. Et petit moment d'angoisse quand je me rendais compte au bout de deux trois rues que je n'avais pas de wifi et que je n'avais pas du tout fait attention au chemin que j'avais pris.

Commander et récupérer un pocket wifi ?


C'est très facile. Il vous suffit de réserver en ligne votre pocket wifi. Vous indiquez la date de début de la location et la date de fin (à savoir que vous pouvez réserver minimum 5 jours avant).

Vous choisissez ensuite où vous souhaitez le récupérer, à votre logement ou à l'aéroport. Le plus simple étant quand même l'aéroport pour l'avoir directement à votre arrivée.

Une fois à l'aéroport il vous suffit de vous rendre au guichet de la poste et de présenter votre passeport en indiquant que vous avez un paquet à votre nom. On vous remettra alors une grande enveloppe cartonnée qui contient votre pocket wifi. Il est livré avec un manuel d'utilisation, un chargeur japonais, une housse pour le ranger ainsi qu'une enveloppe déjà pré-remplie qui vous servira pour le retour.



Ensuite c'est bête comme chou, vous allumez votre pocket wifi. Au dos de celui-ci se trouve une étiquette avec le nom de votre réseau et le mot de passe qui lui correspond. Il suffit alors de connecter votre smartphone ou tout autre appareil et c'est parti.

Pour le retour rien de plus simple, contentez-vous de remettre le pocket wifi et ses accessoires dans la fameuse enveloppe pré-remplie et de la glisser dans une boîte à lettres. Vous pouvez même le faire à l'aéroport avant de passer les portillons de sécurité. Pour le coup c'est vraiment hyper simple.


Est-ce que ça marche bien ?


Le pocket wifi est un petit boîtier que vous allez pouvoir glisser dans une poche de votre sac et où il n'y aura pas besoin de le bouger normalement. Vous n'aurez aucune raison de le sortir, à part pour le recharger si besoin. Un pocket wifi a une autonomie pour une petite journée (8 heures), donc vous pouvez avoir besoin de le recharger sur une batterie externe aux alentours de 16h voir 17h.

Par contre le pocket wifi peut avoir ses faiblesses, notamment en ce qui concerne la couverture réseau. Si dans les villes tout se passe bien, vous avez toutes vos barres et captez du wifi en haut débit. Dès que vous entrez plus profondément dans les campagnes ça devient plus compliqué.
Il nous est arrivé de nous retrouver dans des zones vraiment vraiment perdues et de n'avoir pas du tout d'internet, le pocket wifi indiquant HS en ce qui concerne le réseau.



Par exemple quand nous étions en plein milieu de Kyushu ou à certains endroits sur Shikoku. Et ça peut devenir problématique parce que c'est vraiment le genre d'endroit où on aurait bien besoin d'internet ne serait-ce que pour les panneaux ou horaires des bus entièrement en japonais (bon ne paniquez pas, quand les horaires de bus sont uniquement en japonais, c'est que vraiment vous êtes dans la campagne profonde). Mais depuis Keikaku m'a informé avoir changé d'opérateur et le réseau est beaucoup plus performant.


Alors au final ?


Les points positifs du pocket wifi sont une grande facilité d'utilisation, vous pouvez l'utiliser avec n'importe quel appareil électronique qui doit se connecter à Internet (ordinateur, tablette, console portable, etc...)

C'est aussi idéal si vous voyagez en groupe ou famille. Chacun pouvant ainsi profiter d'une connexion Wifi rapide. On a fait malgré nous le test d'une carte Sim pour 4, ben c'est pas très pratique. Le partage de connexion sautait régulièrement et on avait vite l'air d'une bande de junkies : "Pssst t'as du wifi ? Vas-y fait tourner..."

Les points négatifs sont effectivement la couverture réseau qui parfois peut se révéler un peu faible et dans ce cas-là on est bien embêté. Comme lorsque l'on s'est retrouvées au poste de police avec Chacha parce que j'avais perdu mon appareil photo, on était à Ozu une petite ville de Shikoku et absolument pas d'internet pour échanger avec les policiers. Heureusement une des policières a utilisé son propre téléphone pour pouvoir échanger avec nous plus facilement.

Vous pouvez aussi craindre de le perdre ou de le casser. Mais il n'y a vraiment pas de raison, sachant qu'il est normalement tout le temps dans votre sac et qu'il est fourni avec une pochette de protection.



La prochaine fois que je partirai au Japon je ne sais pas si je reprendrai un pocket wifi. Sachant que je voyage quand même seule, je me tournerai plutôt vers la carte Sim moins chère. D'autant que maintenant je n'ai plus de téléphone simlocké chez un opérateur. C'est un peu plus contraignant mais la couverture a l'air un peu meilleure et comme à priori je pense que je vais continuer à m'enfoncer dans les petites campagnes et au fin fond des montagnes ce sera peut-être plus judicieux pour moi.

11 commentaires:

  1. Et on repart quand du coup ? :D
    Pour avoir testé les deux, je pencherai aussi pour la carte SIM pour le prochain voyage car bien pratique en campagne :)

    RépondreSupprimer
  2. Est-ce que c'est plus ou moins cher qu'une carte sim avec 4G? (pour un voyage de 15 jour avec utilisation modérée : google translate, google maps, recherches sur internet, whatsapp occasionel..)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un pocket wifi est plus cher. C'est pour ça que je pense que c'est plus réservé pour un groupe, avec plusieurs personnes qui se connectent dessus. Moins contraignant qu'un partage de connexion et on partage les frais.

      Supprimer
  3. Merci pour ton partage d'expérience. C'est toujours intéressant.
    Je n'ai pas eu l'occasion de tester la carte sim, lors du prochain voyage peut-être vu ton bilan et la remarque de Tetoy ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur la carte sim de Tetoy justement qu'on était à 4 comme des fumeurs en manque XD, j'étais impressionnée par la couverture réseaux.

      Supprimer
  4. Bonjour, merci pour l'article.
    On voit clairement l'évolution des solutions, ce sera carte sim pour le prochain voyage pour moi aussi.
    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  5. Ahah oui. Après le côté pas pratique avec la carte sim c'est qu'il faut tout le temps partager sa connexion. Le partage saute de temps à autre, donc y'a les drogués en manque qui s'accroche à toi comme des mouches XD Après, il faut voir le prix et voir si vous êtes en groupe. Limite la prochaine fois je serais tentée de prendre deux cartes sim. Mais si on est plus, le pocket wifi reste une très bonne solution. A voir aussi si on reste en ville ou en campagne. Ca dépend vraiment de la configuration du voyage et du groupe :) En tout cas je n'ai pas été déçue de la carte sim au contraire :)

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour quelle société conseillez-vous pour une carte SIM pas chère ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas vraiment vous en conseiller une car je n'ai pas encore testé moi-même la carte Sim. Mais mon amie Tetoy, donc le commentaire au dessus parle de son retour d'expérience est passé par Vivre le Japon et ça c'est très bien passé. Pour tout dire c'est sur sa carte sim que nous étions quand on s'est retrouvé en plein milieu de la campagne japonaise sans wifi.

      Supprimer
  7. Pour avoir fait les deux, je recommande la sim qui est moins chère et plus pratique, car le pocket Wi-Fi doit être rechargé régulièrement, encombrant le soir dans les bars et boîte de nuit et s'éteint régulièrement pour préserver la batterie ce qui parfois est agacant. Par contre pour un groupe, il peut se révéler plus économique. Le seul défaut de la sim est que le débit est moins bon que le pocket Wi-Fi, mais comme dans les hôtels, ryokan et restaurants ou bars, il y a toujours un bon Wi-Fi, cela ne pose pas de problème au final.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour les infos à ce sujet, je me posais justement la question.
    Mais au final, je trouve qu'il y a suffisamment de wifi à gauche à droite que pour avoir vraiment besoin d'investir là dedans. Je n'ai utilisé que les wifi des hôtels, resto et autres endroits publics pour mon dernier voyage et j'étais à 95% sur Shikoku :o)

    RépondreSupprimer

J'aime les commentaires ! Tout lol est le bienvenue (^^)