Deux grandes nouvelles à vous annoncer !

/ 10:06


Lire la suite


Alors entendons-nous bien, je ne vais pas vous parler ici de combien de slips vous devez prendre ou s'il est judicieux d'emporter votre entière collection de pin's.
Non.
Déjà parce que ça dépend de la durée de votre séjour, de la saison pendant laquelle vous partez et tout un tas d'autres paramètres comme sûrement la position de saturne dans la constellation du capricorne.
Je pars aussi du principe que vous êtes des adultes responsables et que l'on n’a pas besoin de vous dire de bien prendre votre passeport, votre appareil photo ou du doliprane.

Idem je dis "dans la valise" mais on est bien d'accord que c'est façon générale de parler de ce qu'on emporte dans son sac à main ET sa valise (n'allez pas me mettre votre appareil photo et passeport en soute !)


Ça fait un bon moment que je voulais faire une redite de mon article sur Cadeaux de Noël pour un fan du Japon. J'avais donc commencé à faire une liste d'objet et le hasard des rencontres à fait que j'ai décidé de prendre le problème à l'envers et vous présenter des boutiques qui vendent des objets japonais.

Alors oui, vous ne pourrez manquer de remarquer que j'ai de grandes affinités avec les gens dont je vais vous parler. Mais c'est normal, vu le sujet de mon blog je copine plus facilement avec des gens passionnés d'objets japonais que fan de la culture hors-sol en Bolivie intérieure (qui sont quand même des gens charmants).



Le pèlerinage de l'île de Shikoku est le plus célèbre du Japon, 88 temples à parcourir pour honorer Kōbō-Daishi (弘法大師) le saint fondateur de l'école bouddhiste Shingon. Mais il n’est pas le seul pèlerinage du Japon et dans le Kansai (là où se trouvent Osaka et Kyoto) existe le pèlerinage Saigoku. 33 temples pour honorer Kannon la bodhisattva de la compassion dont le temple Kengonji est le point final.


Le quartier Okage yokochô et la rue Oharai dori se situent à Ise juste à côté de l'entrée du grand sanctuaire d'Amaterasu.
Boutique d'artisans, cafés, restaurants, magasins, le tout avec des bâtiments de l'ère Edo et Meiji...
Enfin en apparence seulement, car si la rue Oharai a bien des bâtiments d'époque, le quartier d'Okage yokochô lui est en fait tout neuf, il ne date que de 1993 !