http://www.maneki-neko.fr/contents/fr/d3_TASSE_MUG_CHAT_JAPONAIS_MANEKI_NEKO.html

http://www.japonmania.com/fr/63-tabi-chaussettes

http://www.ryokucha.fr/25-boites-a-the-japonaise

http://www.bentoandco.com/collections/fridgeezoo


























http://joranne.blogspot.fr/2015/09/marimo-ou-les-petites-boules-des-lacs.html


https://www.etsy.com/fr/shop/Troispetitsbouchons


 Voilà voilà, j'espère que ce sera inspirant (^^)

Je n'ai mis que des magasins à Paris ou à Lyon parce que je les connais, mais si vous avez vous même vos coins à champignons dans d'autres villes, n'hésitez pas à mettre les adresses dans les commentaires.

Sachez aussi pour les gens sur Paris que du 2 au 5 décembre se trouve le marché de Noël japonais.
Toutes les infos !

Je ne suis absolument pas sponsorisée pour cette note. J'ai choisi moi même les objets, les magasins, les sites en fonction de ce qui me semblait pertinent. Si vous rencontrez des problèmes, surtout avec les sites marchants je ne peux pas en être tenue pour responsable (é_è) (Sauf le nôtre bien sûr)...

Je sais pas trop pourquoi j'ai tellement d'écart au dessus et au dessous de l'image des furin, désolée.



 Un petit souvenir en attendant la suite...

http://www.dreamy.fr/blog/post/les-konpeito/












Merci à Dreamy de m'avoir prêté une image de sa note sur les konpeitō que je vous invite VIVEMENT à lire !
Moi j'ai rit très bêtement...

 Vous pouvez trouver des konpeito dans certaines épiceries japonaises, sinon on en trouve en vente sur Candysan (par contre c'est des gros et moi je les trouve moins bon que les petits).

Le magasin de Kyoto qui vend des konpeito au vin, mais aussi au chocolat, à l'umeshu, au yaourt et une bonne partie des fruits de la création. Par contre j'ai cru comprendre que les prix étaient bien goûteux aussi.

Il existe 3 musées du konpeito, où vous apprendrez que les Portugais en plus des bonbons ont aussi rapporté les fusils (Ouaiiiis !). Mais on vous fera surtout une démonstration.
Le musée de Yao dans la banlieue d'Osaka
Le musée de Sakai à côté d'Osaka aussi
Le musée de Fukuoka

Enfin si comme moi vous êtes un peu taré et que cette histoire de pourquoi les konpeito ont cette forme vous intéresse, je vous renvois à cette interview de Katsuo Tsukamoto. C'est en japonais mais avec google trad on comprend quand même.

Je teste donc un nouveau mode de publication.
Les deux premières parties sur deux semaines et la note réunifiée avec sa fin pour la troisième semaine.
N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. Un p'tit bilan quoi.




Pour plus d'informations je vous renvois au site officiel de We do BD.
http://joranne.blogspot.fr/2015/07/les-komainu-les-lions-gardiens.html



http://www.benefukuoka.com/2015/07/chateau-shuri.html






Voilà pour la légende des shīsā.
Merci à Béné no Fukuoka pour l'aide pour la note (^^).

On peut se procurer des shīsā en résine via ce site, si vous aussi vous avez craqué pour ces petits gardiens. Sinon pour ceux qui sont au Japon il y a cette boutique.

Pour assister à une chasse à la shīsā et voir d'autres photos, c'est chez Issekinicho. Et Jordy est aussi allé se balader à Naha.









Maintenant vous serez incollable sur les komainu, ces gardiens de pierre. Vous pourrez vous amuser en visitant temples et sanctuaires à voir toutes les combinaisons que l'on peut trouver (avec sphère, avec petit ou pas, à gauche ou à droite...)

Un seul lien, si vous êtes "fluent" japonais et que vous n'avez pas peur des sites web au design coincé en 1998 je vous conseille ce site d'un passionné. Sinon vous pouvez cliquer partout vous tomberez forcément sur une paire de komainu. Et merci à Élodie d'avoir bien voulu que je mette une photo d'Ewok.

La suite arrive ! Lilly arrivera-t-elle à trouver des komainu pour son jardin ?

J'ai testé avec les photos directement dans la note, vous en pensez quoi ?









Voilà, la suite sur le Nouvel An japonais.
C'est en quatre parties :
Le gobe mouche à croupion jaune du Japon est un petit oiseau très mignon.

Il semblerai qu'il existe une confiserie à base d'aubergines qui porte le nom de
Hatsuyumezuke 初夢漬 (Je ne suis vraiment pas sûre du nom).
En gros ce sont des aubergines cuitent dans du miel et recouvertes de sucre qui ressemble à de la neige. Si quelqu'un en sais plus ou à déjà testé, je suis curieuse de savoir.


Ainsi s'achèvent les notes consacrées au Nouvel An japonais.
Youhou ! °(^o^)°
En fait il reste encore pleins de trucs à dire et d'objets dont je n'ai pas parlé. Mais j'ai vraiment envie de passer à d'autres bricoles qui me tiennent à cœur. Je garde donc ces petites choses pour décembre prochain.


Pour la blague de la carotte c'est là.