Préparation voyage au Japon – Les applications pour smartphone


Avant de partir j'installe quelques applications sur mon téléphone. J'ai commandé un pocket wifi, je serai donc toujours connectée.

Google Map
Ben oui comment s'en passer. Pour créer des itinéraire, se repérer partout, trouver un resto, un sento, un temple. Fonctionne avec le GPS très utile même lorsque vous n'êtes pas connecté, il suffit de télécharger les cartes, ce qu'il appelle les "zones hors connexion".


Google Traduction
Pourquoi cette application est EXTRÊMEMENT pratique.
Certes la traduction japonais / français n'est pas encore 100% parfaite mais :
- La fonction appareil photo. Vous prenez une photo de kanji et il fait une reconnaissance puis traduit.
- Tracer le kanji. Si la fonction appareil photo ne fonctionne pas, vous pouvez dessiner le caractère avec le doigt. Il reconnait les hiragana, les katakana, les kanji et vous n'êtes pas obligé de connaitre l'ordre dans lequel tracer les traits !!! Contrairement à tous ces pseudo "Kanji recognizer", si vous vous plantez dans l'ordre des traits, ben non, il reconnait pas, Rhaaaa ! (Vous la sentez la frustration ?)
- On peut même télécharger la langue pour pouvoir faire la traduction lorsque l'on est pas connecté.


Visa - En voyage
 Si comme moi vous avez une carte Visa, cette application est bien utile. Notamment pour trouver (via géolocalisation) où est le distributeur le plus proche de vous qui va accepter votre carte. On peut aussi avoir des info sur le dit distributeur (24h/24h, horaires, accès handicapé, support audio...) L'application embarque aussi un convertisseur de devises.

Hyperdia
 J'en ai parlé pour calculer les trajets en trains. Hyperdia est aussi disponible en application pour toujours pouvoir calculer un itinéraire.


Yurekuru Call
 Pour être informé en cas de séisme, une alerte se d’éclenche. Parce qu'on est jamais trop prudent.


Le japonais facile
C'est l'appli de phrases toutes faites en japonais que j'ai trouvé la plus pertinente. Elle présente une série de phrase pour le "voyageur basic" qui sont regroupées par catégories : salutations, phrases de directions, manger, tourisme, shopping, urgence et hébergement. Les phrases sont utiles et simples, ça ne sert à rien de poser des questions compliquées en japonais surtout si au final vous pouvez pas comprendre la réponse. Et ça vous épargne la catégorie "drague" que l'on retrouve dans TOUTES les foutues applications de phrases toute faites ! (*face palm*)

Takoboto
 Un dictionnaire japonais / anglais, ça peut servir pour copier coller un kanji.


Line
Application de messagerie instantanée et d'appels gratuits par internet comme Skype. Si vous avez des contacts sur place ils sont très certainement sur Line et peut être plus réactif dessus que sur la messagerie Facebook ou Twitter.


L'application de votre réservation d'hôtel 
Comme je vous l'ai dit, je passe par Booking et Jalan. J'ai donc installé les applications qui leurs sont associée pour avoir mes réservations dans ma poche.

Toutes les applications que je vous ai présenté sont sur android. Je dois juste vous parler d'encore une...

Imiwa
Ah Imiwa ! Imiwa ne fonctionne QUE sur iphone. Et c'est une grande perte tant cette application gratuite est un bien pour l'humanité. C'est un dictionnaire très très complet avec aussi un système de traduction/décomposition des phrases. Je m'en sert constamment pour le blog et c'est l'unique raison qui fait que je garde mon vieil iphone, uniquement pour faire tourner Imiwa.

Dans la prochaine note on parlera de valises.

9 commentaires:

tetoy a dit…

Ah tien. Je me pose la question des paiements au Japon. Tu retires tes devises avant le départ ou tu retire via ta visa au Japon ? On lis souvent qu'il vaut mieux retirer ses yens avant le départ, mais ce ne serait pas équivalent sur place ?
Pour les applis c'est dommage qu'ils ne les développent pas sur le windows store =/

Joranne a dit…

Moi maintenant je retire direct une grosse somme à l'aéroport quand j'arrive. C'est un des trucs qui reviens le moins cher.
Mais pour cela il faut avoir une CB qui n'a pas de plafond de retrait (ou du moins un haut plafond), c'est mon cas. Mais je sais que ma colloc peut pas retirer beaucoup :(

suy sylvain a dit…

bonjour,
Je vais partager mon expérience concernant la question des devises après 4 voyages au Japon d'un mois chacun.
Je lis souvent sur les blogs Japon que le yen est moins cher sur place parce que produit sur place ce qui est archi-faux (et relève d'un raisonnement idiot). Le taux de change est une valeur bilatérale entre 2 monnaies est donc équivalent dans le 2 pays concernés. Ce qui fait la différence de prix ce sont les commissions que prennent les revendeurs dans les pays respectif.
Au Japon vous pouvez acheter vos devis auprès de chaîne de bureaux de change, la poste et les banques (dans les combinis c'est des banques).
-les bureau de changes au Japon sont soit les grands opérateurs internationaux (travellex & co) ou les nationaux (Tuco est le seule dont je me souvienne) et sont à éviter comme la peste (entre 5 et 10 yens de commissions sur le taux directeur voir plus pour Travellex).
-banques et poste: Le meilleur taux que vous trouverez au Japon mais à peu près la même chose que ce que vous pouvez obtenir auprès de votre banque en France (entre 5/8 yens de commission chez Mizuho et UFG).
En fait au Japon si vous voulez faire du change vous passez forcément par des institutionnels car il n'y a pas la tradition des bureaux de changes indépendant comme en France, en tout cas je n'en ai jamais trouvé sur place.
Ces indépendants en France pour survivre doivent faire du volume et donc propose des taux bien plus intéressant que les institutionnels.
Sur Paris vous avez la rue Vivienne ou une demi douzaine de bureaux offrent les meilleurs taux de la capital.
Je ne connais pas la situation dans les autres grandes villes de
France mais sachez que ces bureaux ont pour la plupart des sites internet et font de la livraisons sécurisées sous 48h.
lors de mon dernier voyage (août 2016) je suis passé par Comptoir Change Opéra parce qu'il font des opérations de promotions ponctuels sur le Yen et le $. Ils ne prennent alors que 1 yen de commissions sur le taux directeur contre 3/4 yens habituellement (entre 5/10 yens pour les institutionnelles).
Par contre il vous faudra surveiller leur site tout jours pour tomber sur ces promotions exceptionnelles car elles ne durent qu'une journée et sur un stock limité de devises.
J'ai fait 4 voyages au Japon (2008-2016), j'ai toujours fais mon change sur Paris et en comparant sur place (Aéroport de Narita, Haneda ou Tokyo) je n'ai jamais trouvé de taux intéressant.

PS: Je me rend compte que je parle de taux de change et de commissions sans rien expliquer et après mettre relu cela peut paraître abscons, donc je vais tenter d'expliquer cela concrètement.
A ce jour (24/02/2017) le taux de change est de 118,5 yens pour 1€. Ce taux vous n'y avait pas accès à moins d'être courtier en devise ou d'en connaître un. C'est le prix que les bureaux de change ou banque achètent la devise. Elles vous la revend ensuite avec une commission pour gagner leur vie. Donc quand je dit que la commissions d'un bureau de change indépendant sur Paris est de 3/4yens ça veut dire que pour 1€ ils vous donneront entre 115,5 & 114,5 yens, et donc entre 113,5 & 108,5 yens pour les institutionnels. Vous voyez tout de suite que les indépendants sont plus intéressant.
Attention certains clament qu'il font du change sans commission, c'est une publicité mensongère car comme je vous l'ai expliqué la commission est simplement intégrée au prix de vente lors de la transaction. Ils profitent juste de la confusion dû aux banques qui vous vendent les devises au taux directeur (donc 118,5 yens pour ce qui suive) auquel ils ajoutent une commission d'opération identifiée calculer au pourcentage.
J'espère que c'est clair pour tout le monde.

Joranne a dit…

Bonjour Sylvain, déjà merci pour toutes ces précisions.

Quand je disais à Tetoy que retirer de l'argent à un distributeur bancaire était "un des trucs qui reviens le moins cher", je n'ai pas dit "c'est LE truc qui reviens le moins cher".

Il me semble que si on doit faire une liste des méthodes pour récupérer des yens de la plus onéreuse à la moins onéreuse, on obtient ce qui suit :
- Changer son argent dans un bureau de change à l'aéroport.
- Recevoir des yens en passant par sa banque.
- Changer des yens dans un bureau de change au Japon.
- Retirer des yens au distributeur au Japon.
- Changer des yens dans un bureau de change en France.
Dites moi si j'ai bon ou pas.

Si en générale je retire directement une fois que j'arrive à l'étranger c'est parce que je trouve cela le plus simple. Maintenant on trouve des distributeurs dans presque tous les aéroports.

Ensuite je suis à Lyon, et malgré le fait que nous soyons une grande ville, nos bureaux de change se compte sur les doigts d'une main. Et les bureau vraiment intéressants je n'en connais que deux, qu'il faut consulter au préalable pour savoir s'ils ont bien assez de devises disponibles (je dois d'ailleurs passer lundi chez l'un d'entre eux pour ces renseignements).

Il y a aussi le système d'envoi de l'argent par la poste. Bon là vous avez raison c'est une solution et la raison pour laquelle je n'utilise pas se moyen vous semblera surement puérile mais l'idée de savoir qu'une somme comme 1000€ même en envoi suivi se ballade dans nos services postaux me file des hauts le cœur. Là c'est uniquement mon ressentit personnel mais après m'être fait voler des lettres qui pourtant auraient dû mettre remise contre signature et présentation de ma carte d’identité, je suis devenue frileuse, alors lorsque de l'argent rentre en jeu. Oui ça peut sembler vieux jeu, mais on a tous ses travers.

Caro a dit…

Personnellement, comme ne on risque vraiment pas de se faire voler grand chose au Japon, je n'ai aucune hésitation à partir avec une grosse somme d'argent que je mets dans mon petit sac à dos.
Chose que je ne ferai pas dans un autre pays.
Cela évite les frais de commission hors zone Euro de folie + frais de taux de change de ma chère banque.
Et je passe par le bureau "Yes change" à Paris 1er pour l'achat de yens avant de partir (ils ont un site internet aussi).

Bon voyage Joranne, hâte que tu racontes !


Anonyme a dit…

Content de voir que je ne suis pas le seul à garder l'iphone juste pour Imiwa. Il n'y a pas d'équivalent aussi bien sur Android. C'est vraiment dommage.

Anonyme a dit…

Salut.
Le truc est que toute les banques n'acceptent pas les visa ou mastercard.
Mieux vaut retirer avant de venir.
Le truc étant que ta banque te retire un pourcentage a chaque fois que tu retire et que tes interactions sont (ultra) limité !
Moralité: retire autant que tu peux avant d'y aller et change a l'aéroport d arrivé (Haneda ou Narita ?). Attention à ne pas dépasser les 100 000€ cependant...(mais bon, qui les as...).

audrey lefour a dit…

Mes meilleures félicitations pour votre superbe site ! Parfait !!!

voyance par mail rapide

Mlsre a dit…

Ma pierre à l'édifice... Je ne sais pas ce qu'il en est du coté français, mais pour nous petits belges, les cartes MASTER CARD (plutôt courantes au plat pays) ne fonctionnent pas bien au Japon. Pour les payements en boutique/hôtel je n'ai jamais eu de problème, mais pour retirer des yens à un distributeur, que nenni! Ca ne fonctionne pas. Ce qui fait que je passe toujours commander des devises à ma banque avant le départ. Et monsieur qui a une visa, lui retire aux distributeurs sur place.
En règle générale, je n'aime pas retirer de l'argent dans le pays directement car frais!!! (C'est 5€ de plus je pense - une fois de plus, je parle pour la Belgique^^)